Un peu de discussion à propos de DERMATOLOGIE des chiens et des chats!!

Ayant suivi les cours du CES de Dermatologie vétérinaire, je suis amené fréquemment à recevoir des compagnons à 4 pattes qui présentent des problèmes de peau avec très souvent des dépilations,des croûtes, des ulcères, un grand inconfort de l’animal, et il s’agit fréquemment de Maladie Auto Immune!!!Chaque praticien a ses habitudes, ses « manies » et recourt à des examens complémentaires dans un laboratoire vétérinaire spécialisé et professionnel. Dans les réactions des clients, je remarque la même question… »il n’y a pas d’autre solution? »non , le vétérinaire n’a pas de « boule de cristal » pour faire ce type de diagnostic.Très souvent, j’utilise des biopsies ou des calques cutanés pour avoir une bonne apprche et surtout un diagnostic avec un trairtement qui sera, bien souvent long ou à vie, et ilconvient dans ce cas de vérifier également le bon fonctionnement des reins, du foie, d’éliminer toute suspicion de diabète,.. avec un bilan sanguin, bien évidemment.Ces maladies auto-immunes sont dues à la fabrication d’anti-corps contre soi-même (Humains ou animaux!), et à travers les photos réalisées et présentées ci-après, vous pourrez voir que la distinction n’est pas facile voire impossible!!! D’où un recours à des examens complémentaires pour obtenir un VRAI diagnostic!!.REPONSESle premier cas clinique avec 2 photos avant et après a été réalisé sur une chienne de 13 ans qui pouvait à peine respirer, une biopsie et une chirurgie des narines ont été réalisés, il s’agissait d’un pemphigus auto immunLe second cas, en fait 2 chiens mâles avaient les « coucougnettes » en feu et il s’agissait d’un érythème polymorpheLe troisième animal était soigné sans grans succès avec des corticoïdes mais avec une posologie trop basse…PEMPHIGUS FOLIACEl’identification précise de ces maladies auto-immunes ont pu faire disparaitre tous les symptômes et ces animaux ont retrouvé leur confort de vie!!!

REPONSES

le premier cas clinique avec 2 photos avant et après a été réalisé sur une chienne de 13 ans qui pouvait à peine respirer, une biopsie et une chirurgie des narines ont été réalisés, il s’agissait d’un pemphigus auto immunLe second cas, en fait 2 chiens mâles avaient les « coucougnettes » en feu et il s’agissait d’un érythème polymorpheLe troisième animal était soigné sans grans succès avec des corticoïdes mais avec une posologie trop basse…pour un Pemphigus Foliacé!!l’identification précise de ces maladies auto-immunes ont pu faire disparaitre tous les symptômes et ces animaux ont retrouvé leur confort de vie!!!

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.